L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République Index du Forum
L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République
Forum politique: Soutien au président Macky Sall
 
L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue sur le forum de l'APR 
" Grâce présidentielle accordée à Monsieur Karim Wade c'est un acte humanitaire"   Coulibaly Zaccaria~~ Le projet très ambitieux du Président Macky SALL: Le Plan pour un Sénégal Émergent  PSE ~~  La Diaspora soutien le Président Macky SALL ~~ www.macky2012.com est le site officiel de L' Alliance Pour la République. ~~ 
~ ~ PSE = SNDES + Yonnu Yoxute ~~ 
:: Sidy Adi Dieng: Lettre aux Députés du Sénégal ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République Index du Forum -> Politique -> Nationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sengenis
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2008
Messages: 201
Localisation: Canada
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
nombre de messages: 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 23 Juin - 12:20 (2011)    Sujet du message: Sidy Adi Dieng: Lettre aux Députés du Sénégal Répondre en citant

 Mesdames et Messieurs,  
Honorables Députés du Sénégal 
  
La fonction élective que vous assumez, et qui fait de vous des représentants du Peuple Sénégalais, vous astreint à la défense en toute circonstance de l’intérêt supérieur de notre Nation.  
Aujourd’hui que ce denier se trouve menacé par un projet de loi consacrant l’agression et l’anéantissement total des acquis démocratiques, arrachés de haute lutte par notre vaillant Peuple, le devoir nous incombe, en notre qualité de citoyen, de vous demander solennellement de mesurer pleinement votre responsabilité historique, dans l’acte que vous poserez les heures à venir, devant DIEU et devant le Peuple Sénégalais.
 
Je ne m’étendrais pas beaucoup sur le contenu et l’objectif très clair de cette forfaiture de trop, et je prends simplement au mot le Premier Ministre Souleymane Ndéné NDIAYE, qui en disant que ce projet de loi constitue une avancée démocratique et une réponse aux aspirations du Peuple Sénégalais, doit se prendre lui-même en flagrant délit de duperies.
 
Si l’avancée démocratique est d’imposer au Peuple Sénégalais un couple présidentiel élu par un Sénégalais sur quatre, et assuré de l’impunité totale pour tout ce qu’il fera à la tête de l’Etat, nous sommes rentrés alors de plein pied dans une république bananière digne des dictatures autrefois conduites par les Duvalier et semblables.
 
Ce projet de loi avec son ticket outrageant, est en réalité comme il le sait lui-même, une fuite en avant d’un régime vomi par les Sénégalais et qui s’accroche désespérément au pouvoir, avec le seul souci de mettre en différé la sanction bien méritée que le Peuple Sénégalais souverain lui infligera tôt au tard.
 
Tout le monde le sait, les Sénégalais dans leur écrasante majorité, n’ont d’autres aspirations que de vivre en paix et de trouver des solutions aux nombreuses difficultés quotidiennes qui les assaillent et dont la liste serait ici difficile à défricher.
 
Les propos du Directeur de campagne du faux candidat Abdoulaye WADE, sont d’autant plus choquants et humiliants, que chaque jour, les Sénégalais ravalés au moyen âge électrique et à l’incertitude dans tous les secteurs, continuent quand même à préserver une certaine dignité du fait unique de cette valeur qui est le partage et la solidarité, car il faut le dire tout Sénégalais qui ne compte aujourd’hui que sur sa force de travail, est réduit à l’état de Fakir.
 
Mais ceux qui sont aujourd’hui complètement aveuglés par les délices du pouvoir, et qui n’ont comme préoccupation pressante que de trouver un camion citerne pour remplir leur piscine privée, comme quelqu’un me le demandait tout récemment sans succès, ne peuvent plus voir cette misère dans laquelle ils ont installé le Peuple Sénégalais.
L’heure des grands débats doit être clos en tout état de cause, car le Sénégal est entré à mon avis dans la 25e heure, l’heure du choix pour chaque Sénégalais de son camp, la 25e heure qui est l’engagement à défendre sa Patrie, si nécessaire au prix de sa vie ! Et en disant cela, je pense à nos jeunes soldats qui laissent si souvent leurs vies en Casamance, et cela dans le quasi anonymat, l’anonymat du SOLDAT INCONNU ! Je viens moi-même d’une récente mission en Casamance, et j’ai traîné mes bottillons de Sandignéri à Goudomp, en passant par Samine Escale et Djibanar. J’ai implanté des châteaux d’eau à Bambadion, Boroya, Sibicouroto, Boudhié Samine, Bouchra, Marandani et Kamoya, accomplissant ainsi notre mission qui consiste à donner l’eau potable aux braves populations de cette région, malgré l’insécurité qui y règne, et je serai sur ce terrain à chaque fois qu’il sera nécessaire pour le suivi des travaux. Et chaque fois que je me retrouve ainsi en Casamance, cette terre que je porte dans mon cœur, j’ai la certitude que les potentialités et la culture de cette terre son soumises à un énorme gâchis. Mettre fin à cette guerre inutile, qui coûte au jour le jour la vie à des Sénégalais, et qui scotche le développement de la Casamance, voilà par exemple l’une des aspirations urgente du Peuple Sénégalais, bien loin de cette diversion de mauvais goût qui cherche uniquement à détourner l’attention des Sénégalais de l’essentiel. Cet essentiel qui, à la veille de ces échéances électorales de 2012, devait être de proposer aux Sénégalais des programmes sérieux et un Projet de Société durable à la mesure de la souffrance des Sénégalaises et Sénégalais et des profondes aspirations de notre jeunesse, plutôt qu’un projet de pseudo Loi anti-démocratique et assassine.    
Cette vielle Nation de Ndiadiane Ndiaye, terre d’antique tradition de bravoure et de d’honneur, cette terre de Lat Dior DIOP Dàmeel du Cayor, de Alboury Ndiaye Biram Penda Njeeme, d’Aline Sitoé DIATTA Reine de la verte Casamance, cette terre bénie des sacrifices du petit-fils de Sokhna Asta Waalo, des génuflexions pieuses de Seydi Hadji Malick Sy et de l’appel incessant de Limamou Laye, phare de Diamalaye, cette terre disais-je, a besoin à l’heure ou j’écris ces mots, de l’engagement obligatoire de ses valeureux fils pour sa défense.
 
Et qu’ils se le tiennent pour dit, nous ne faillirons pas à ce devoir !
 
Ni les judas de la dernière génération, armés du mépris total des intérêts supérieurs du Peuple Sénégalais, ni ces bedonnants mais si efflanqués par l’amoralité, ni ces professionnels de la dissimulation, rompus à l’exercice dégoûtant du retournement de veste et ces flagorneurs promptes à emboucher en toutes circonstance les trompettes laudatives, personne, je dis bien personne n’arrêtera la marche du Peuple Sénégalais vers le progrès et plus de démocratie.
 
 Mesdames et Messieurs,
Honorables Députés du Sénégal
 
La balle sera demain dans votre camp, à vous de démontrer à Abdoulaye WADE et à son clan que le Sénégal compte encore des Jambaar et des Gór, qui comme disait Bakhane DIOP, fils de Lat Dior DIOP, son capables de dire NON à l’oppresseur.
 
Le grand Peuple du Sénégal, qui mérite tous les sacrifices et dont vous avez le mandat entre vos mains et dans votre conscience, vous observe et vous jugera de ce que vous déciderez pour lui, ne soyez donc pas de ceux qui le soir de ce jour historique, aurons du mal à se regarder dans un miroir, et laisserons à leurs fils et petits-fils tout le contraire d’une chanson de geste.
Le Président Wade et son Premier Ministre de l’époque Mame Madior BOYE, avaient paraphé la Loi n° 2002-10 du 22 février 2002 portant Loi organique sur la Haute Cour de Justice, seule institution juridique capable de juger le Président de la République en cas de haute trahison. L'acte ou l'action méritant la qualification de haute trahison, sont définies comme un crime qui consiste en une extrême déloyauté à l'égard de son peuple, et dans le droit constitutionnel moderne, le champ de cette responsabilité présidentielle est élargie aux  manquements à ses devoirs entraînant une incompatibilité avec l’exercice de son mandat, à savoir, notamment, tous les comportements violant la constitution et ses principes ou tous manquements en transgression grave avec les valeurs démocratiques et républicaines, la morale politique ou la dignité de la charge Présidentielle, ainsi que la forfaiture et la prévarication. La déduction logique est que voter cette loi qui n’est autre chose qu’une agression du Peuple Sénégalais et de sa charte fondamentale, peut et doit conduire son commanditaire et ses complices, à répondre un jour de leur acte et des conséquences qui en découlerons, devant la Haute Cour de Justice. A chacun alors de prendre et d’assumer ses propres responsabilités !     El Hadji Sidy Ady DIENG
Poète-Ecrivain, Lauréat 2004 du BSDA
(Prix Birago DIOP du meilleur Manuscrit de Poésie)
 
Militant de l’APR
 
Chef de la Division Régionale
De l’Hydraulique de Dakar
www.macky2012.com

_________________
il n'y a pas de citadelle imprenable, il n'y a que de citadelle mal assiégée
Je dirai: la nation sénégalaise est immense et exige de ses citoyens une grandeur


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Juin - 12:20 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République Index du Forum -> Politique -> Nationale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com