L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République Index du Forum
L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République
Forum politique: Soutien au président Macky Sall
 
L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue sur le forum de l'APR 
" Grâce présidentielle accordée à Monsieur Karim Wade c'est un acte humanitaire"   Coulibaly Zaccaria~~ Le projet très ambitieux du Président Macky SALL: Le Plan pour un Sénégal Émergent  PSE ~~  La Diaspora soutien le Président Macky SALL ~~ www.macky2012.com est le site officiel de L' Alliance Pour la République. ~~ 
~ ~ PSE = SNDES + Yonnu Yoxute ~~ 
:: Séminaire n°1 - 22/05/2010 - Les Mureaux ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République Index du Forum -> Politique -> Communiqués du conseil des ministres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
zaccaria
Militant de base
Militant de base

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2008
Messages: 118
Localisation: paris
Masculin Lion (24juil-23aoû)
nombre de messages: 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 3 Juin - 08:26 (2010)    Sujet du message: Séminaire n°1 - 22/05/2010 - Les Mureaux Répondre en citant

DSE - France
Séminaire n°1 - 22/05/2010 - Les Mureaux
sujet 1 : La République et l’Etat
sujet 2 : les Structures du Parti
Alliance Pour la République APRvergence des Cadres Rérance
CCR-DSE-France
Compte-rendu de réunion / relevé de décisions
Le : 01 juin 2010
Rédacteur : Lassana KOITA, Secrétaire Administratif
Objet : Renforcement de capacités des membres de la CCR-DSE-France
Date : 22/05/2010
Lieu : Centre social G.Brassens 7, rue Louis-Bleriot 78130 Les Mureaux
Ordre du jour :
Informations générales ;
Débriefing des points clés de la précédente réunion ;
Présentation 1 : la République et l’Etat (Aliou Ndao FALL) ;
Présentation 2 : les structures du parti (Amadou DiALLO) ;
Discussion.
Participants
Prénoms Nom Adresse e-mail fonction dans la CCR-DSE-France
Amadou DIALLO Coordonnateur adjoint, tourisme
Lassana KOITA Adm - Aménag – Décentral.
Aïssata SALL Structure des jeunes
Matar LOUM Aménag-décentral-Infras
Aïssata DIA Affaires sociales
Saoudatou NDONGO Tourisme
Awa BA Trésorière
Cheikh GADIAGA Affaires juridiques
Oumar WADE Affaires économique et financière
Latyr DIOUF Membre
Mamadou TALLA Membre et Coordonnateur adjoint DSE-France
Aliou Ndao FALL Membre et Secrétaire National DSE
Hamidou MBOH Economie rurale
Tamsir FAYE Coordonnateur structures des jeunes
Demba Koulibaly Membre
Chérif NDIANOR Education
Moïse SARR Membre
Djimo Souaré Membre
Youga DIALLO Structure des jeunes
Aliou LAH Membre
Aboubacar DOUCOURE Membre / structure jeunes
Aly SALL Aménag-décentral-Infras
Excusés: Abdoulaye Mbodj, Amadou Ly, Abdourahmane Koïta, Mamadou Cissokho, Bocar Ly, Amadou Daff, Daouda
Ndiaye, Henry Ndong, Almamy Bocoum, Alassane Sall.
Diffusion : l’ensemble des participants & tous les membres de la CCR-DSE-France

I. INTRODUCTION
Suite aux remerciements du Coordonnateur adjoint adressés à l’ensemble des participants, le Secrétaire
Administratif a rappelé l’ordre du jour (OJ) proposé comprenant 4 points référencés ci-dessus.
i. Informations générales
Information 1 : Abordant le premier point de l’OJ portant sur les informations générales, Amadou Diallo a
informé les participants de la tenue d’une conférence de presse le samedi 15 mai 2010 par quelques membres1 de
la CCR-DSE-France. L’objet de cette sortie médiatique consistait à apporter une réponse crédible à l’opinion par
rapport aux questionnements relatifs aux sources de financement du parti en général et des activités politiques du
Président Macky en particulier (les tournées à l’intérieur du pays, la caution du parti pour les futures élections,
etc.). Devant les journalistes, il a été soutenu que le point d’orgue du financement de APR repose principalement
sur l’engagement des militants, en particulier sur celui de la CCR à travers ses capacités et son génie créateur lui
permettant d’entreprendre des actions génératrices de fonds, entre autres : la mise en ligne d’un compte bancaire
qui pourra être alimenté par les militants et les sympathisants du parti. L’article sera diffusé dans les prochains
jours.
Après la rencontre avec les journalistes, pendant l’après midi le même groupe est allé représenter la CCR-DSEFrance
à la cérémonie de mise en place de la section APR de Creil.
Sur ce registre, Aliou Ndoa Fall et Mamadou Talla, respectivement Secrétaire National en charge de la diaspora
et Coordonnateur adjoint de la DSE-France et membres de la CCR-DSE-France, ont tour à tour félicité et
encouragé la dynamique constatée au sein de la structure des cadres en France. Ses principales missions ont été
rappelées : séminaires, formation des militants, appui de la DSE aux côtés des sections, sorties médiatiques,
débats intellectuels, etc. De leur avis, des cadres de type nouveau sont en train de se façonner.
Abondant dans le même sens, Matar Loum a expliqué l’importance de la présence des représentants de la CCRDSE
aux côtés des responsables de section. En termes d’image, cela contribue à renforcer la crédibilité de ces
derniers auprès de leurs militants de base. La descente des membres de la CCR-DSE sur le terrain est non
seulement une sorte de soutien aux responsables locaux mais également un moyen marquant l’encrage du parti
dans la localité.
Information 2 : Lassana Koïta est revenu sur certains points du règlement intérieur en vigueur depuis le
24/04/2010, notamment sur les conditions d’adhésion à la CCR-DSE-France, les cotisations annuelles, les
échéances des réunions mensuelles ainsi que la première phase du plan de séminaires destinés aux membres de la
CCR-DSE-France.
Pour rappel, les réunions se tiennent le dernier samedi de chaque mois, les retards sont sanctionnés de 1 euro
symbolique toutes les demi-heures de retard.
S’agissant des cotisations, outre les critères académiques et intellectuels, un montant d’adhésion est demandé et est fixé à 50 € accompagné d’une cotisation annuelle de 120 €, soit 10 €/mois. Ils doivent être versés à la trésorière Fatymata Ba dite Awa.
D’autre part, il a annoncé le lancement du processus de mise en oeuvre du plan d’actions à travers la série des séminaires et formations pour le renforcement des capacités des membres de la CCR-DSE-France. Les thèmes choisis : la République et l’Etat, les Structures du parti, les institutions et le code électoral, la
1 Il y avait Abdoulaye Mbodj, Amadou Diallo, Lassana Koïta, Amadou Ly, Mamadou Talla, Saoudatou Ndongo précarité du travail au Sénégal, un dîner débat2 qui sera animé par le Président Macky SALL à l’automne 2010.

Enfin, il a présenté les résultats du questionnaire portant sur l’organisation et le déroulement des réunions.
Il a surtout attiré l’attention des participants sur les points faibles à améliorer, principalement sur la gestion du temps qui passe par le respect des horaires indiqués et la maîtrise du temps de parole.

Information 3 : Sous la conduite de Tamsir Faye, la structure des jeunes de la DSE-France a proposé l’organisation d’une université d’été pendant le séjour du Président Macky en France à l’occasion de l’événement « dîner débat » de la CCR-DSE-France. De l’avis des jeunes, le projet a déjà fait l’objet d’une discussion avec le Président qui y est favorable. Ainsi en l’état actuel, il convient de réfléchir sur les tenants et les aboutissants dudit projet; c’est pourquoi au nom de l’intérêt supérieur du parti, ils sont venus assister à cette réunion sollicitant l’implication de la CCR-DSE-France pour la réussite du projet, tout en précisant que le pilotage de l’événement leur revient.

ii. Présentation 1 : la République et l’Etat
Animée par Aliou Ndao FALL, cette présentation avait pour objectif, d’une part de fournir des éléments de base relatifs au concept de République et d’Etat ; d’autre part de permettre des échanges de points de vue entre participants. Après avoir montré l’utilité des valeurs de la République comme doctrine, il a précisé que le Président Macky, compte tenu de son passé et de son parcours, prend sa doctrine du Républicanisme qui est le carrefour entre le socialisme et le libéralisme. Il a indiqué que la seule ambition qui anime le Président Macky est sa disponibilité au service du peuple, en rassemblant les sénégalais autour de l’essentiel: la République.
Le deuxième volet de sa présentation portait sur l’Etat, ses définitions ainsi que ses caractéristiques. Au cours de sa prestation, Ndao FALL a montré le rapport entre les gouvernants et les gouvernés tout en mettant particulièrement en exergue la facette de l’Etat en tant qu’expression du pouvoir politique déclinée en 3 catégories de pouvoirs (l’exécutif, le législatif et le judiciaire). Sur le même registre, il a donné en détail les différents aspects de la souveraineté de l’Etat, les différentes formes de légitimité sans oublier les modes de démocraties qui peuvent l’animer.
Discussion 1 : Les intervenants ont tour à tour salué la qualité et la profondeur de l’exposé qui a agité un débat contradictoire intellectuellement riche et constructif.
D’abord il a été souligné que l’utilité de telles actions n’est réelle et visible que si la CCR arrive à les adapter au contexte du Sénégal afin que APR puisse en tirer profit.
De cette controverse pour certains, ces types d’actions sont considérées comme assez théoriques pour la majorité de la population qui n’a besoin que de solutions améliorant son quotidien. En revanche pour d’autres, tout en restant favorables au pragmatisme et/ou aux actions concrètes, il s’agit de restaurer les valeurs de la République, de montrer le caractère solidaire de l’Etat tout en évitant de promouvoir le culte de la personnalité ; car simplement l’Homme de providence ne doit occuper ni notre espace de réflexion ni notre espace de travail. D’autre part, il a été précisé que le plan de séminaires initié par la Convergence des Cadres de France est destiné aux membres de la CCR-DSE-France et non aux militants encore moins au peuple sénégalais, ce qui peut justifier en partie le caractère théorique des sujets abordés.
2 Au départ Amadou Diallo a été désigné pour animer le dîner débat, mais compte tenus de la nouvelle orientation de cette action et de l’enjeu qui l’accompagne (présence du Président Macky), il paraît judicieux de la confier à la Commission d’Organisation qui travaillera avec A.Diallo (avis de Lassana mais pas encore débattu).

Revenant sur la problématique des idéologies, il a été souhaité que le parti définisse une ligne politique claire. En effet, on est encore loin de la fin des idéologies, la crise actuelle le démontre. Au sens de notre devise, le Travail occupe la première place.
Par ailleurs, notre conception du travail est différente de celle des travaillistes anglais
qui promeut aujourd’hui une politique économique basée sur la loi du marché.
Par contre pour nous les républicains, il s’agit de rétablir l’Etat fort qui refuse le parasitisme des sénégalais par la garantie de leur autonomie, leur liberté et leur dignité sans bouleverser les valeurs qui fondent la société. C’est pourquoi l’idée
d’un « Sénégal ni de gauche, ni de droite », a besoin d’être précise.
En outre, l’idée d’institutions fortes a été défendue ; par ailleurs pour la majorité des participants, la crise qui secoue le Sénégal présentement est surtout due à Abdoulaye Wade et sa famille. Les institutions existent et ce n’est pas non plus un problème de régime; ce sont les personnes en charge de leur mise en application qui posent
problème. A tout moment la constitution change selon les intérêts personnels de la famille biologique du « super président » car la majorité à l’assemblée nationale ainsi que les institutions judiciaires ne sont que l’ombre d’elles-mêmes ; une illustration parfaite des dangers du culte de la personnalité. En termes de communication
politique, ces points pourront être mis en avant par la CCR pour animer les élections futures. Un autre front de bataille a été identifié : celui de la gestion de la frontière entre l’espace démocratique et la pratique cultuelle. Il s’agit de demander les voix d’une société fortement religieuse, disposant d’une certaine perception de croyance tirée de leur tradition ancestrale, pour élire démocratiquement un candidat aux suffrages universels. Il a été noté que pour beaucoup de sénégalais, ces types d’exercices apparemment paradoxaux ne sont pas évidents à traiter car souvent le temporel influence significativement leur processus de décision.
Toutefois, même si la dimension cultuelle reste un facteur essentiel à ne pas négliger et à prendre nécessairement en compte au Sénégal pour gagner les élections ; en ce qui concerne notre parti républicain la démocratie et la laïcité doivent demeurer comme un sacerdoce.

iii. Présentation 2 : les structures du parti
Animé par Amadou Diallo, cette intervention avait pour but de présenter les différents organes structurant le parti ainsi que les interconnexions qui les lient. Dans sa prestation, M.Diallo a d’abord précisé qu’à la différence des partis traditionnels, l’Alliance Pour la République APR se veut un parti de masse, de rassemblement et
D’ouverture s’inscrivant dans une dynamique de rupture politique. Se basant sur les principes de la démocratie, l’APR reste attachée à la forme républicaine de l’Etat ayant pour objet la conquête pacifique et l’exercice apaisé du pouvoir politique. Poursuivant son exposé, il a expliqué le sens caché des différents symboles, en l’occurrence les couleurs marron et beige pour l’unité, la vitalité et la maturité ; le cheval pour le prestige, la constance et l’endurance ; les 15 étoiles pour le rayonnement, l’espoir, les 14 régions et la Diaspora.
Il a présenté un schéma hiérarchique ascendant des différentes structures qui composent le parti partant des comités de base aux conventions régionales tout en précisant que la hiérarchie du système de management s’opère en sens inverse, c’est-à-dire que les décisions sont prises au sein des conventions régionales pour être
dispatchées progressivement vers les comités de base.
En outre, les instances nationales, les organismes nationaux, les DSE, la présidence du parti ainsi que leurs modes de fonctionnement ont aussi été évoqués. A cause de sa spécificité, un accent a été mis sur la DSE-France en particulier sur le rôle de la Convergence des Cadres Républicains en France (CCR-DSE-France).
Discussion 2 : après avoir félicité M.Diallo de la clarté de son exposé, des intervenants ont souligné quelques manquements tant au niveau de la communication qu’au niveau du mode de fonctionnement de la DSE-France.
Selon eux, pour leurs sections de base il règne des ambiguïtés ou, à la limite, un scepticisme sur la légitimité du bureau de la DSE-France. La DSE a, jusqu’à maintenant, un statut provisoire ; de leur avis, c’est donc paradoxal qu’elle dispose d’un pouvoir d’installation et de validation des sections. D’autre part, pendant le processus de
mise en place du bureau, l’information devra être diffusée de façon démocratique au niveau de toute la France.
Egalement, les modifications intervenues sur le prix des cartes de membre ont été évoquées, certains responsables de sections ont souhaité obtenir des clarifications sur ce sujet.

En réponse à toutes ces interrogations jugées légitimes, les éléments de contexte ayant conduit à la création du parti APR ont été rappelées. Il a été précisé que durant cette période, rien n’existait encore ni en termes de structure encore moins en organisation. Il fallait partir du néant pour mettre en place une structure concrète ;
pour commencer à travailler, des sections ont été mises sur pied. C’est ce qui expliquer largement les confusions constatées, à raison, par les militants de base.
Pour corriger les dysfonctionnements constatés, il a été proposé à la DSE-France de procéder à l’organisation du congrès, seul organe légitime capable d’investir le bureau de la DSE qui, à son tour pourra appliquer le schéma prévu par les textes règlementaires du parti pour poursuivre le travail engagé. De l’avis de certains, la CCRDSE-France devra interpeller la DSE-France pour la tenue du congrès afin de procéder aux renouvellements.
En ce qui concerne le changement sur le prix des cartes de membres, il a été précisé que c’est le Président Macky qui, à l’occasion de sa tournée européenne en Italie en automne 2009, a pris la décision de ramener le prix des cartes de 10 (dix) euros à 02 (deux) euros. Les participants ont également souhaité voir une meilleure coordination entre les différents organes de la DSE
(la DSE, CCR-DES-France, les jeunes et les femmes).
II. SYNTHESE DES DECISIONS DE LA REUNION
Action à réaliser Responsable date
Rédaction du Règlement Intérieur Lassana KOITA 27/02/2010
réalisé
Création site internet (plate-forme d’échanges) Henry NDONGO 27/02/2010
En cours
Examen et approbation du Règlement Intérieur CCR-DSE-France 24/04/2010
réalisé
Séminaire 1 : l’Etat et la République Aliou Ndao FALL 22/05/2010
réalisé
Séminaire 2 : les différentes structures du parti,
interconnexion et fonctionnement
Amadou DIALLO 22/05/2010
réalisé
Séminaire sur la décentralisation La commission, aménagement, décentralisation,
transport, etc. Matar, Aly et Lassana.
A définir
formation sur la précarité du travail au Sénégal Amadou Ly conduit cette action : prendre contact
avec un sociologue qui a déjà travaillé sur le sujet.
A définir
Conférence sur l’analyse de l’évolution du
profil des partis politiques fondés par des
hommes issus de grandes formations politiques
(Dijbo KA, Moustapha NIASSE, Idrissa Seck)
Amadou LY conduit cette action : prendre contact
avec une personne ressource (externe) pour sa mise en oeuvre.
A définir
Les institutions aux Sénégal A définir A définir
Dîner débat (nouvelle orientation) Amadou Diallo conduit cette action (à discuter) A définir
Collecte des cotisations Fatymata BA dite Awa 30/06/2010
Prochaine réunion de la CCR-DSE-France Lieu : à définir 26/06/2010
_________________
Touche pas à ma constitution


Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Juin - 08:26 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ouzin
Militant
Militant

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2010
Messages: 1
Localisation: ziguinchor
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
nombre de messages: 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 12 Juil - 13:52 (2010)    Sujet du message: Séminaire n°1 - 22/05/2010 - Les Mureaux Répondre en citant

Very Happy  TRES TRES CONTENT ET BON COURAGE
_________________
JE SOUHAITE BONNE CHANCE POUR L'APR/YAAKAAR


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:48 (2017)    Sujet du message: Séminaire n°1 - 22/05/2010 - Les Mureaux

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République Index du Forum -> Politique -> Communiqués du conseil des ministres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com