L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République Index du Forum
L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République
Forum politique: Soutien au président Macky Sall
 
L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue sur le forum de l'APR 
" Grâce présidentielle accordée à Monsieur Karim Wade c'est un acte humanitaire"   Coulibaly Zaccaria~~ Le projet très ambitieux du Président Macky SALL: Le Plan pour un Sénégal Émergent  PSE ~~  La Diaspora soutien le Président Macky SALL ~~ www.macky2012.com est le site officiel de L' Alliance Pour la République. ~~ 
~ ~ PSE = SNDES + Yonnu Yoxute ~~ 
:: Et si Macky Sall était le meilleur candidat pour 2012 ? ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République Index du Forum -> Politique -> Nationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sengenis
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2008
Messages: 201
Localisation: Canada
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
nombre de messages: 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 12:25 (2010)    Sujet du message: Et si Macky Sall était le meilleur candidat pour 2012 ? Répondre en citant

Et si Macky Sall était le meilleur candidat pour 2012 ?



Nous voulons que le Sénégal bouge, pour épanouir ses talents, pour que les Sénégalais construisent leur espoir dans le monde de demain. Mais comment faire bouger le Sénégal? Comment nouer le dialogue qui permette aux responsables politiques de l’opposition et aux citoyens de s’entendre et d’agir ? Si le chantier de la rénovation du dialogue social a été engagé par le pouvoir, il va s’en dire que celui de la rénovation du dialogue politique n’est plus possible. Les actes posés au quotidien par les autorités le prouvent amplement. L’incapacité du président de la république à assurer son mandat ne fait aucun doute, puisqu’elle se manifeste de jour en jour. Dans cet état, le maintien du président de la république aux commandes du pays répond simplement au projet monarchique en cours. Il va s’en dire qu’aujourd’hui, si un certain « fils » était à la tête du Sénat, alors « l’empêchement » serait prononcé immédiatement. Bref, nous voulons un seul Sénégal pour tous et tous pour un seul Sénégal. Dès lors l’opposition doit jouer franc jeu pour être plus crédible aux yeux des populations et de l’opinion internationale. Etablir une relation de confiance avec le peuple sénégalais, en proposant un projet de société prenant en compte l’ensemble des préoccupations des citoyens. Le temps presse et la population souffre, d’une part des limites du pouvoir libéral, et de l’incohérence du discours de l’opposition, d’autre part.



Les programmes politiques, tant du pouvoir que de l’opposition, sont volontiers diserts sur les réformes institutionnelles nécessaires à notre pays. Mais dans ces programmes, rares sont les réformes capables d’apporter la moindre solution aux problèmes que se posent nos compatriotes. Moins rares sont les contradictions immédiates : le pouvoir prône la bonne gouvernance alors que toutes nos institutions souffrent de manipulation et de chantage ; dans l’opposition on parle d’un retour vers la IV république Française (un système parlementaire à la Britishs) avec ses risques d’instabilité gouvernementale; et pour la conquête du pouvoir, une candidature unique pour l’opposition qui ne repose sur aucune demande du peuple souverain, pour accoucher d’un gouvernement de transition qui ne ferait que ramener le Sénégal à la conférence de la Baule, (Conférence des chefs d’Etat de France et d’Afrique) 20 juin 1990. Il n’y a pas de bonne politique sans vision. Et une vision doit être partagée pour se transformer en action efficace et heureuse. Le peuple ne veut plus d’un programme commun genre CA 2000. Il ne veut non plus, d’un programme élaboré par des technocrates assis dans des salons climatisé et coupés des réalités criardes du peuple sénégalais. Si beaucoup de réformes doivent être menées pour le bien des sénégalais, elles exigent diagnostic, recherche de solution, partage, action, évaluation et correction. Cette logique de l’amélioration du progrès continu, repose d’abord sur le dialogue. C’est fort de ce constat, que l’APR s’est donné le temps, afin d’élaborer un programme, certes ambitieux, mais conforme aux réalités sociologiques, économiques et politiques du Sénégal. Notre projet de société reflètera nos ambitions pour le Sénégal. Ce projet de société sera un trait d’union entre, réalités locales et choix nationaux, car l’un ne va pas sans l’autre si tant est, qu’on souhaite un développement équilibré et harmonieux pour le Sénégal.



Pour ce faire, Macky Sall et l’APR font appel à la démocratie participative, parce que les citoyens posent aujourd’hui, une plus grande exigence participative; parce que la décentralisation est là et change la forme du débat; parce que tout simplement, les citoyens veulent être impliqués. La communication, la discussion, la décision, ne fonctionnent plus simplement avec une logique verticale. Wade peut, à sa manière vouloir renforcer une chaîne de commandement verticale du pouvoir pour ne pas dire une dictature. Mais au Sénégal, nous avons besoin, même lorsqu’il s’agit de résoudre les questions les plus difficiles, d’avantage d’horizontalité. L’opposition le sait, par conséquent, dans sa stratégie de conquête du pouvoir, elle doit écouter et suivre l’opinion nationale. Elle doit impérativement gommer toute suspicion venant du peuple en tenant dans ses discours, un langage de vérité. Nous autres Républicains, nous nous inscrivons dans cette démarche, tout en proposant au peuple souverain, un candidat à la candidature qui ne viendrait pas avec un programme préfabriqué, mais au contraire, avec une vision claire, permettant d’élaborer ensemble, un programme répondant aux besoins des citoyens. Aussi ce candidat à la candidature, de par son parcours politique, se trouve être le seul leader à emprunter la troisième voix, c'est-à-dire le Centre. En effet, Macky Sall et l’APR sont à la croisée des deux familles idéologiques, gauche – droite. Des citoyens républicains, ils en existent énormément à gauche comme à droite. Un tel candidat nous semble en mesure de fédérer un grand nombre de compatriotes autour de la seule famille qui nous importe: un seul Sénégal pour tous les sénégalais.



Il est à même de ridiculiser l'adversaire, d'inviter, d'enrôler, d'exciter un peuple meurtri, assoupi, à la Révolution! Il saurait lui, Macky Sall, réveiller le peuple du Sénégal, lui redonner fierté, lui rappeler qu'il a toujours su se relever, ce peuple, se redresser quand la tyrannie menaçait, quand la justice périclitait, quand la cohésion nationale se perdait! Ce Sénégal des banlieues et des villages, des mosquées, des dahiras et des paroisses, des notables, des paysans, des intellectuels, ce Sénégal à 70% rural, ce Sénégal de Blaise Diagne, Ngalandou Diouf, Lamine Gueye, Léopold Sédar Senghor et de Mamadou Dia, oui ce Sénégal, nous en sommes persuadé, regrette énormément cette rupture de démocratie qu’il vit au quotidien. Ce Sénégal, qui le 19 mars 2000, a voté pour Wade à contre cœur, ne désespère pas de se trouver un homme d’Etat à sa hauteur. Nous pensons que Macky Sall, l’homme du Centre, ce technocrate et homme politique qui a fait ses preuves au sein de l’Etat, si le peuple du Sénégal lui fait confiance, peut sans nul doute, relever ce défi ?

Trêve de lyrisme, soyons concrets. Au-delà du Benno, l’opposition dans son ensemble doit savoir que, pour son retour aux affaires très prochainement, Macky Sall et l’APR restent incontournables. En 2012, Macky Sall piquera énormément de voix à l’éternel candidat à la candidature des libéraux, la seule constante du Pds, vu qu’ils sont nombreux à droite, à voter pour lui faute de mieux. Bref, ce Macky Sall est le plus sûr allié du peuple sénégalais et de l’opposition, pour une conquête démocratique du pouvoir en 2012.
Alioune Ndao Fall

Secrétaire national chargé de la diaspora.
_________________
il n'y a pas de citadelle imprenable, il n'y a que de citadelle mal assiégée
Je dirai: la nation sénégalaise est immense et exige de ses citoyens une grandeur


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Publicité






MessagePosté le: Sam 30 Jan - 12:25 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sengenis
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2008
Messages: 201
Localisation: Canada
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
nombre de messages: 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 15:20 (2010)    Sujet du message: Et si Macky Sall était le meilleur candidat pour 2012 ? Répondre en citant

Wade attend que les Sénégalais lui demandent de partir : le président, « gaga », prend panique



Le président Wade est encore passé par le canal de la presse occidentale, Euronews, pour s’adresser à ses compatriotes. « Si les Sénégalais pensent que je suis un vieux gaga qui ne peut plus rien faire, ils me diront d’aller me reposer », a-t-il laisser entendre. Mais, c’est pour voiler la face. Car le « sopi » d’hier a été remplacé par le slogan « laye abalnou », qui résonne encore plus fort.

Le mot « gaga » n’est plus si usité. Comme le président Wade , il est d’une autre époque. Pourtant, en Afrique, vieillesse rimait avec sagesse. Mais, le président Wade l’a oublié. Il s’attend à ce que les Sénégalais lui demandent de partir, mais ne se prive pas de leur annoncer sa candidature et de battre campagne pour décrocher un troisième mandant de sept ans, en 2012, quand il aura, au moins, 86 ans.

Le président veut faire oublier que les brassards rouges, qui le faisaient fuir à l’occasion des élections locales et qui le hantent, encore, étaient un moyen de réclamer son départ. En votant, à l’occasion de ce scrutin, en faveur de l’opposition pour que son fils Karim ne devienne pas le maire de la capitale sénégalaise, ses compatriotes lui ont signifié leur ras-le-bol de sa politique fondée sur le népotisme et la promotion des médiocres.

En se liguant contre sa statue, qu’il a fait construire à quatorze milliards après avoir troqué des terres d’une valeur de cent milliards, les Sénégalais, qui manquent de tout, lui ont clairement exprimé qu’ils veulent un autre président capable de prendre en charge leurs véritables préoccupations. Ils n’entendent pas contempler des statues à plus forte raison les adorer. Leurs soucis sont ailleurs : comment manger, où travailler et dormir, comment assurer l’éducation de leurs enfants et s’acquitter des factures d’eau et d’électricité en expansion exponentielle ; sans oublier les prix exorbitants du loyer.

En s’affrontant dans les rues avec les policiers, les marchands ambulants et les étudiants lui ont signifié qu’il devait partir, parce que n’ayant aucune politique à même de résoudre leurs problèmes. En allant mourir au fond de l’Océan Atlantique, la jeunesse lui a clairement signifié par ses sacrifices, qu’il a tué son pays, après avoir assassiné ses symboles, valeurs et institutions.

En laissant sombrer 2000 Sénégalais au fond de l’Océan pour le refus d’achat d’une hélice à 500 millions, pendant qu’il réfectionnait son Boeing à 35 milliards de francs Cfa, les orphelins et les familles des victimes lui ont tourné le dos.

Le tollé soulevé par ses nombreuses tentatives de corruption dit également que le Sénégal ne veut plus du président qui a fini de mettre à genoux son économie. La liste des manifestations lui disant qu’il est « un vieux gaga » qui doit aller se « reposer » est loin d’être exhaustive. Chaque jour qui se lève est pour lui une occasion de se défouler sur l’opposition, de s’acharner sur les réussites sénégalaises avant l’alternance, d’humilier son peuple, de brader les terres et de vider les rares ressources du pays.

Ainsi chaque lever de soleil, les vagues s’écrasent sur les flancs de son palais, pour lui faire parvenir le slogan des Sénégalais : « Allez-vous-en, le peuple ne veut plus de toi. Tu n’en peux plus, tu es gaga ». Mais, le président Wade se bouche les oreilles, ne voulant rien voir et entendre. Il veut rester au pouvoir pour le transmettre à son fils, Karim. Mission périlleuse !
_________________
il n'y a pas de citadelle imprenable, il n'y a que de citadelle mal assiégée
Je dirai: la nation sénégalaise est immense et exige de ses citoyens une grandeur


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:43 (2017)    Sujet du message: Et si Macky Sall était le meilleur candidat pour 2012 ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'APR/YAAKAAR Alliance Pour la République Index du Forum -> Politique -> Nationale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com